PUBLICITÉ

Michel Barnier appelle au calme Madrid et Londres qui s'écharpent au sujet de Gibraltar

Michel Barnier appelle au calme  Madrid et Londres qui s'écharpent au sujet de Gibraltar
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Michel Barnier, le chef de la négociation avec le Royaume-Uni pour la Commission européenne demande à chacun de garder son calme, alors que Gibraltar est le principal sujet de discorde depuis le début

PUBLICITÉ

Michel Barnier, le chef de la négociation avec le Royaume-Uni pour la Commission européenne demande à chacun de garder son calme, alors que Gibraltar est le principal sujet de discorde depuis le début des négociations pour le Brexit. Des menaces d’intervention militaire rappelant la guerre des Malouines ont été proférées à Londres. A Madrid, on s’est étonné de la violence des propos britanniques.

La souveraineté de Gibraltar en question

Londres a affirmé qu’elle ne cèderait pas la souveraineté de Gibraltar, alors que l’Europe suggérait que l’Espagne ait son mot à dire sur toute décision concernant le Rocher.

Mais Michel Bernier a assuré que la souveraineté de Gibraltar resterait au Royaume-Uni : “Juridiquement, Gibraltar sort de l’Union Européenne en même temps que le Royaume-Uni.

Les habitants de Gibraltar souhaitent rester dans le giron britannique

Fabian Picardo, le ministre en chef de Gibraltar a déclaré : “_Gibraltar ne va pas servir de monnaie d‘échange dans ces négociations.
Gibraltar appartient aux Gibraltariens et nous voulons rester britanniques et rien ne va changer cela._”

Symbole de ces tensions croissantes, la Royal Navy a poursuivi ce mardi une canonnière espagnole au large des côtés de Gibraltar dans ce que les Britanniques ont décrit comme une incursion illégale.

Madrid a rétorqué que ce navire se trouvait dans les eaux territoriales espagnoles.

Avec agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un navire de guerre espagnol fait des vagues au large de Gibraltar

La route escarpée de Gibraltar vers le Brexit

Royaume-Uni : Rishi Sunak annonce la tenue d'élections générales le 4 juillet