La Turquie plus divisée que jamais au lendemain du référendum

La Turquie plus divisée que jamais au lendemain du référendum
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La majorité de la population rurale a voté pour la réforme de la constitution voulue par le président turc Recep Tayyip Erdogan, alors que le “non” l’a emporté dans les grandes villes comme ici, à Ist

La majorité de la population rurale a voté pour la réforme de la constitution voulue par le président turc Recep Tayyip Erdogan, alors que le “non” l’a emporté dans les grandes villes comme ici, à Istanbul, où les vidéos de fraudes présumées circulent.

PUBLICITÉ

“Ici, vous pouvez voir la propagande derrière l‘élection (…), accuse cet opposant d’Erdogan. L’agence de presse nationale Anadolu a compté 99 % des votes en 2 heures, mais les 0,1 restant prennent plus de quatre heures. Comment est-ce possible ? “

Mais rien ne semble pouvoir gâcher la fête des supporteurs du président. “De bonnes choses vont arriver, insiste l’un de ses soutiens. Recep Tayyip Erdogan, notre président, n’est pas une mauvaise personne. Tout le monde n’est pas obligé de l’aimer. Il a néanmoins fait beaucoup de bonnes choses. Il a une vision de l’avenir. Depuis Atatürk, il n’y a pas eu de meilleur dirigeant qu’Erdogan. Que Dieu le protège.”

“Il y a beaucoup de confusion, ici à Istanbul. Le gouvernement turc revendique la victoire du oui au référendum et le principal parti d’opposition, le CHP, accuse le gouvernement de manipulation, conclut notre correspondante Senada Sokollu”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Turquie : la remontée des abîmes du spéléologue américain Mark Dickey

Turquie : dernière ligne droite pour sortir Mark Dickey, le spéléologue américain

Turquie : un spéléologue américain en cours d'évacuation