Dortmund : la spéculation derrière l'attaque

Dortmund : la spéculation derrière l'attaque
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un mobile financier et non terroriste.

PUBLICITÉ

Un mobile financier et non terroriste. La police allemande a arrêté l’auteur présumé de l’attaque à l’explosif contre le bus de l‘équipe de foot de Dortmund. Et la piste terroriste de s‘éloigner.

Un ressortissant germano-russe de 28 ans qui spéculait sur une baisse du prix de l’action du club de Dortmund, voulait s’enrichir en attaquant l‘équipe.

Le 11 avril, juste avant un match important de Ligue des Champions entre Dortmund et l’As Monaco, le bus de l‘équipe allemande a été touché par trois explosions. Un joueur Marc Bartra avait été blessé.

Les autorités allemandes avaient ouvert une enquête pour “tentative d’homicide”, sans utiliser la qualification d’attentat “terroriste”, jugeant alors qu’il était trop tôt pour tirer des conclusions.

Un Irakien de 26 ans avait été soupçonné et placé en détention provisoire, mais les autorités allemandes avaient déclaré quelques jours après les faits qu’aucun élément ne permettait de l’incriminer. Elles avaient émis des doutes sur la piste islamiste suggérée par une lettre de revendication retrouvée sur place mais dont l’authenticité était sujette à caution.

(avec agences)

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Attentat contre le bus de Dortmund : les joueurs témoignent

Serbie : deux personnes arrêtées pour le meurtre d'une enfant disparue

Luis Rubiales, détenu par la police à son arrivée à l'aéroport de Madrid