PUBLICITÉ

Présidentielle en France : la participation en légère baisse

Présidentielle en France : la participation en légère baisse
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

MIse à jour : Macron et Le Pen au second tour Les regards sont tournés vers la France ce dimanche, pour le premier tour de l‘élection présidentielle.

PUBLICITÉ

MIse à jour : Macron et Le Pen au second tour

Les regards sont tournés vers la France ce dimanche, pour le premier tour de l‘élection présidentielle. Il reste difficile de savoir quels visages s’afficheront sur les écrans télévisés ce soir, et quel duel va se jouer pour succéder à François Hollande. A 17h, la participation était de 69,42 %, c’est un point de moins qu’en 2012.

Suivez la soirée électorale française avec nous

[#ElectionPrésidentielle2017] 69,42 % : taux de participation pour la France métropolitaine au 1er tour à 17 h contre 70,59 % en 2012 pic.twitter.com/uC2rI9mmnq

— Ministère Intérieur (@Place_Beauvau) 23 avril 2017

Quatre des onze candidats en lice sont au coude-à-coude dans les sondages: Marine Le Pen, sous les couleurs du FN, Emmanuel Macron et son Mouvement En Marche!, François Fillon pour les Républicains et Jean-Luc Mélenchon, qui représente la France Insoumise.
Les résultats risquent donc d‘être serrés : pour la première fois de l’histoire des scrutins présidentiels, les électeurs ont jusqu‘à 19 heures pour se rendre dans l’un des 66 000 bureaux de vote répartis sur l’ensemble du territoire, et jusqu‘à 20 heures dans les grandes agglomérations comme Paris, Lyon, ou Nantes.

Ce scrutin est placé sous haute sécurité : ce jeudi, un attentat sur les Champs-Elysées a coûté la vie à un policier, mais un dispositif d’ampleur avait déjà été défini : 50 000 représentants des forces de l’ordre et 7000 militaires de la force sentinelle sont mobilisés dans toute la France.

Présidentielle : à Paris, des bureaux de vote sous haute surveillance https://t.co/rHb9kbFWmh

— Le Parisien | Paris (@LeParisien_75) 23 avril 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’histoire des élections présidentielles en neuf infographies

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Nouvelle-Calédonie : un sixième homme est mort dans des affrontements