EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Soutenu par la plupart des ses adversaires malheureux, Emmanuel Macron se voit déjà à l'Elysée

Soutenu par la plupart des ses adversaires malheureux, Emmanuel Macron se voit déjà à l'Elysée
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est le plus jeune de tous les candidats.

PUBLICITÉ

C’est le plus jeune de tous les candidats. Emmanuel Macron et son mouvement “En Marche” arrivent en tête du premier tour, bien que l’ancien ministre de l‘Économie n’ait jamais été élu auparavant. La plupart des autres candidats, de François Fillon à Benoît Hamon, appellent à le soutenir contre Marine Le Pen.

“Aujourd’hui, on a été entendu et ça fait plaisir. J’espère que dans 2 semaines, on convaincra les gens avec notre projet, pas uniquement par défaut, et qu’ils vont se rendre compte que Macron est vraiment une chance pour la France et pour l’Europe”, espère une jeune supportrice d’Emmanuel Macron.

“Je ne fais pas partie du mouvement “En marche !”, et pour autant, c’est vraiment un sentiment d’espoir, c’est pour cela que je suis venu ici ce soir, pour partager cet espoir et cette envie de voir notre pays enfin redevenir uni autour d’une personne, vraiment, qui va symboliser la gauche et la droite, qui va dépasser les clivages”, estime un jeune homme.

“C’est le renouveau et on a besoin de ça : une société inclusive et agile par rapport aux défis de demain et donc la réponse, elle se trouve ici”, ajoute une militante.

Emmanuel Macron se voit déjà à l‘Élysée. Si c’est le cas, il aura besoin d’‘une majorité pour gouverner, comme le précise notre envoyée spéciale Anne Devinaux. “Pour les partisans d’Emmanuel Macron, la victoire au second tour ne fait guère de doute. Mais dans tous les cas, la Marche est loin d‘être terminée, il faudra encore rassembler et s’organiser pour être en mesure de gouverner tout en tenant la promesse de rompre avec le système.”

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives