PUBLICITÉ

Venezuela : au moins 24 personnes tuées dans les manifestations contre le Président Maduro

Venezuela : au moins 24 personnes tuées dans les manifestations contre le Président Maduro
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Trois morts supplémentaires hier lors des manifestations contre le président vénézuélien.

PUBLICITÉ

Trois morts supplémentaires hier lors des manifestations contre le président vénézuélien. Au total, depuis trois semaines, au moins 24 personnes ont été tuées et une centaine d’autres blessées durant le mouvement qui appelle à la destitution de Nicolas Maduro.

Venezuela: 23 morts en un mois, nouvelle manifestation mercredi https://t.co/MTvfrKOqNzpic.twitter.com/GJ05NjD6qq

— romandie.com (@romandie) 25 avril 2017

Le mouvement avait pourtant commencé dans le calme, lundi, avec un immense sit-in visant à bloquer l’accès à la capitale, Caracas. Le chef de l‘État a beau promettre des élections locales et régionales à la fin de l’année, c’est insuffisant pour ces opposants au chavisme qui réclament la destitution de Maduro. L’opposition appelle à une nouvelle manifestation monstre demain.

Venezuela: l’opposition bloque les routes contre le gouvernement https://t.co/RKiFg4H9G6pic.twitter.com/jpZOb2AChu

— Courrier inter (@courrierinter) 25 avril 2017

“On est fatigué, explique une manifestante. Tous les jeunes fuient le pays parce qu’ici, il n’y a pas de futur. On ne veut plus de violence, plus de morts, parce que ce régime est criminel. On veut sortir de ça et la seule façon, c’est de manifester pacifiquement”.

De son côté, le président vénézuélien affirme vouloir reprendre le dialogue avec l’opposition, qui a remporté les législatives de 2015. Mais dans les faits, il semble préférer jouer au base-ball avec les siens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

No Comment : en Haïti, la violence des gangs conduit plus de 53 000 personnes à fuir la capitale

Mort d'Alexeï Navalny : plus de 100 arrestations en Russie