Donald Trump enjoint Séoul de payer le bouclier THAAD

Donald Trump enjoint Séoul de payer le bouclier THAAD
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La télévision nord-coréenne a diffusé ce vendredi ces images d’exercices militaires, auxquels a assisté le dirigeant Kim Jong-Un.

"Il y a une chance pour que l'on finisse par entrer dans un conflit majeur avec la Corée du Nord"

La télévision nord-coréenne a diffusé ce vendredi ces images d’exercices militaires, auxquels a assisté le dirigeant Kim Jong-Un.

Des images diffusées alors qu’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée à la Corée du Nord et présidée par le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson doit se tenir aujourd’hui.

Donald Trump a rappelé hier sa préférence pour une solution politique, soulignant le risque de confrontation militaire.

“Il y a une chance pour que l’on finisse par entrer dans un conflit majeur avec la Corée du Nord”, a déclaré le président américain Donald Trump.

Washington et Séoul sont en train d’installer un bouclier antimissile américain à un milliard de dollars pour affronter les menaces nord-coréennes.

Les premiers éléments du système THAAD sont déjà arrivés en Corée du Sud, suscitant la colère de Pékin.

“Donc j’ai informé la Corée du Sud qu’il serait approprié qu’ils payent. Pourquoi payons-nous un milliard de dollars ? C’est un système qui les vaut. C’est phénoménal”, a quant à lui déclaré Donald Trump.

Séoul a répliqué qu’aux termes de l’accord sur la présence militaire américaine dans le pays, le Sud fournit le terrain du système THAAD et les infrastructures, tandis que Washington doit payer pour le déployer et le faire fonctionner.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis accusent la Corée du Nord de "tourner en ridicule" le Conseil de sécurité de l'ONU

Le dictateur nord-coréen Kim Jong Un de retour chez lui après une visite en Russie

Des drones explosifs, cadeaux de départ de la Russie pour le Nord-coréen Kim Jong Un