DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : réactions après le tir d'un missile balistique

Corée du Nord : réactions après le tir d'un missile balistique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Malgré les menaces de représailles de Washington, la Corée du Nord a bien procédé dans la nuit de vendredi à samedi à un tir de missile balistique, selon les autorités américaines et sud-coréennes.

Le missile a été tiré depuis le nord du pays mais n’aurait volé que quelques minutes et n’aurait pas quitté l’espace aérien nord-coréen.

Néanmoins, Donald Trump a aussitôt accusé Pyongyang d’avoir “manqué de respect” à la Chine, le principal allié de la Corée du Nord.
“Mauvais!”, a tweeté le président américain.

Vendredi, à l’ONU, Washington
avait invité Pékin à faire davantage pression sur la Corée du Nord afin de contrer la “menace nucléaire” de Pyongyang.

Mais samedi matin c’est la Corée du Sud qui a le plus fermement réagi.

“Si la Corée du Nord continue de jouer avec le feu et refuse de se dénucléariser, explique Cho June-hyuk, porte-parole du ministre sud-coréen des Affaires étrangères, alors la Corée du Nord fera face à mesures punitives fortes de la part du Conseil de sécurité des Nations unies.”

La Corée a aussi promis des représailles avec l’aide combiné des Etats-Unis pour protéger ses citoyens.

Selon la télévision japonaise, le porte-avions nucléaire américain Carl Vinson serait arrivé vendredi à Nagasaki. Le navire et sa flotte sont en alerte depuis le début du mois.

Les Etats-Unis disposent aussi d’un sous-marin dans la région qui a été aperçu mardi dans le port sud-coréen de Busan.

Avec Agences

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.