PUBLICITÉ

Le Kremlin aurait-il pu faire chanter Michael Flynn, l'ancien directeur à la sécurité nationale de Donald Trump ?

Le Kremlin aurait-il pu faire chanter Michael Flynn, l'ancien directeur à la sécurité nationale de Donald Trump ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C’est ce qu’affirme l’ex ministre de la Justice de Barack Obama, interrogée hier par une commission sénatoriale américaine qui enquête sur l’ingérence présumée de Moscou dans l‘élection de…

PUBLICITÉ

C’est ce qu’affirme l’ex ministre de la Justice de Barack Obama, interrogée hier par une commission sénatoriale américaine qui enquête sur l’ingérence présumée de Moscou dans l‘élection de Trump.

“Nous étions inquiets que le peuple américain ait pu être trompé par les agissements du Général Flynn, explique Sally Yates. De plus, nous n‘étions pas les seuls à savoir. Les Russes savaient également que le Général Flynn avait menti au vice-président et à d’autres. Cela posait un problème parce que nous pensions que les Russes étaient non seulement au courant, mais qu’ils avaient aussi probablement des preuves.”

L’administration Obama a mis en garde Donald Trump contre Micheal Flynn avant qu’il ne soit nommé à la sécurité nationale. Le général a en effet multiplié les contacts avec un ambassadeur russe avant et après l‘élection présidentielle. Il avait pourtant affirmé le contraire au vice-président Pence, d’ou sa démission en février.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

Mike Pence : "Je crois que l'Amérique est le leader du monde libre"

Procès Trump : aucun juré choisi à l'issue du premier jour