EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Au moins 59 morts en 59 jours de manifestations contre le président vénézuélien

Au moins 59 morts en 59 jours de manifestations contre le président vénézuélien
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

C’est le terrible bilan de l’opposition qui défilait hier encore à Caracas pour réclamer des élections anticipées. 257 personnes auraient été blessées ces dernières 24 heures selon le chef de l’opposition conservatrice.

“Nous sommes dans la rue parce que le gouvernement a fermé les portes démocratiques. (…) Il n’y a pas de nourriture, pas de médicaments et on ne laisse pas les gens voter, alors que font-Ils ? Ce qu’ils font aujourd’hui. Et quelle est leur réponse ? Hier le ministre de la Défense a dit qu’ils n’avaient agressé personnes, mais voyons ils sont juste là”, s’insurge Henrique Capriles.

Alors que les opposants à Nicolas Maduro risquent leurs vies pour manifester, le président dénonce un complot et maintient son projet de nouvelle constitution.

“Il est arrivé quelque chose de pire et de plus horripilent que le gouvernement de Barack Obama, le gouvernement de Donald Trump […] Il a donné l’ordre aux amis des yankees de la droite de détruire le Venezuela par tous les moyens afin de lui servir une intervention étrangère sur un plateau d’argent, ce que nous rejetons et que nous rejetterons au péril de nos vies.”

Plusieurs membres de l’opposition accusent la police militaire d’organiser des embuscades contre les chef de file du mouvement de contestation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Venezuela : reprise du contrôle d'une prison sous la coupe d'un gang

Débarquement : en Normandie, des tombes illuminées en l'honneur des soldats

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations