PUBLICITÉ

Curatoli sabre le champagne à Moscou

Curatoli sabre le champagne à Moscou
Tous droits réservés 
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le trophée ressemble à celui de la Ligue des champions, mais il est un peu moins prestigieux.

PUBLICITÉ

Le trophée ressemble à celui de la Ligue des champions, mais il est un peu moins prestigieux.

Peu importe pour le jeune sabreur italien Luca Curatoli qui s’adjuge avec la manière le Grand Prix de Moscou.

Il triomphe dans la capitale russe en venant à bout en finale du Sud-Coréen Gu Bongil 15 à 13.

L’assaut entre les deux hommes est longtemps indécis, mais celui qui est né à Naples il y a 22 ans inscrit les deux dernières touches pour faire la différence.

En demi-finale, Luca Curatoli avait créé la surprise en battant un autre Coréen, le numéro 1 mondial Kim Jung-hwan.

De son côté, Gu Bongil s‘était défait du double champion olympique en titre, le Hongrois Aron Szilagyi, 15 touches à 14.

Luca Curatoli #ITA is the final sabre #FencingGrandPrix champion in #Moscow after an amazing final against Gu Bongil #KOR! #fencingpic.twitter.com/7Bcbd5Qfmm

— FIE (@FIE_fencing) 3 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Foot : le retour des équipes russes de jeunes fait resurgir les boycotts

Mondial 2022 : la Croatie bat le Japon et se qualifie pour les quarts de finale

Elena Rybakina sacrée à Wimbledon