Londres : Borough Market se prépare à rouvrir

Londres : Borough Market se prépare à rouvrir
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

10 jours après l'attentat du London Bridge et de Borough Market, le marché couvert se prépare à rouvrir ses portes au public.

PUBLICITÉ

Sur le marché londonien de Borough Market, fermé depuis l’attentat du 3 juin, on s’active pour préparer la réouverture. Malgré les stigmates encore présents et le souvenir obsédant des badauds poignardés par les assaillants, les commerçants sont soulagés que le marché puisse reprendre vie ce mercredi. Paul Wheeler est maraîcher. Il s’active pour remettre son échoppe en état.

“On nettoie et on se prépare à repartir, il faut continuer à vivre,dit-il. Ca nous a fait perdre beaucoup d’argent mais ça aurait pu être bien pire. Il y a des gens qui ont perdu ceux qu’ils aimaient. Alors on repart, peut-être même plus forts qu’avant. Tout le monde a été affecté ici.”

Darran Henaghan, le directeur de ce marché très populaire l’avoue, il a lui-même été quelque peu débordé par les manifestations de soutien.

“J’ai vu arriver des maçons avec des pots de peinture, des tournevis et toutes sortes de choses. Ils nous demandaient : pouvons-nous réparer les fenêtres ? Pouvons-nous peindre quelque chose ? Et il y avait des messages de solidarité venus du monde entier. C‘était presque trop.”

En hommage aux huit victimes de l’attentat et à la cinquantaine de blessés, une minute de silence sera observée avant la réouverture du marché mercredi matin.

#Attentat de #Londres : Alexandre le Français assassiné était serveur dans un restaurant de #Borough Market https://t.co/MyGHJSD4NWpic.twitter.com/gZDQHAcQm4

— Ulysse Paris (@ulyssepariser) 5 juin 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fausse annonce de la mort de Charles III

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"

Le prince William appelle à la cessation des combats à Gaza dès que possible