PUBLICITÉ

Roumanie : le Premier ministre refuse de démissionner

Roumanie : le Premier ministre refuse de démissionner
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

En Roumanie, cinq mois après la nomination d’un nouveau gouvernement, le premier ministre Sorin Grindeanu est désormais poussé vers la sortie. Son propre parti demande sa démission. Liviu Dragnea, le puissant patron du parti social-démocrate, réclame une révision du code pénal pour échapper à une condamnation (pour fraude fiscale). Mais le Premier ministre s’y oppose et refuse surtout de démissionner, au risque d’une nouvelle crise institutionnelle.

“De par ma fonction, j’ai des obligations vis-à-vis de la Roumanie et face au parti dont je suis membre. Mais ce gouvernement est un gouvernement roumain et pas le gouvernement du haut conseil du parti”, a déclaré mercredi soir Sorin Grindeanu.

Propulsé Premier ministre en janvier dernier, le Premier ministre avait tenté d’assouplir la loi contre la corruption pour satisfaire le chef de son parti. Mais le projet avait suscité une vague de mécontentement sans précédent dans la population.

Roumanie : Echec d’une motion de censure contre le gouvernement de Sorin Grindeanu https://t.co/FjLGaQIZ3b

— Le Monde (@lemondefr) 8 février 2017

Si Sorin Grindeanu persiste à se maintenir au pouvoir, son parti pourrait déposer une motion de censure pour l’obliger à partir.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les travailleurs de la santé ont manifesté en Roumanie

La coalition au pouvoir en Roumanie annonce la fusion des élections européennes et locales

Agriculteurs et routiers roumains bloquent le transit de camions venus d'Ukraine