PUBLICITÉ

Le géant de l'airbag Takata dépose le bilan

Le géant de l'airbag Takata dépose le bilan
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La firme japonaise n'a pa survécu au scandale des airbags défectueux

PUBLICITÉ

Le N°2 mondial de l’airbag n’a pas survécu au crash : Takata vient de déposer le bilan. La firme japonaise, en proie à une terrible crise depuis un scandale d’airbags défectueux a annoncé ce lundi avoir trouvé un accord concernant la vente de ses activités à Key Safety Systems (KSS) pour 1,4 milliard de dollars.

Takata corporation officially filed bankruptcy . #Chennaipic.twitter.com/p9ybueFx5X

— Steven (@leftcentreright) 26 juin 2017

Selon KSS, un équipementier américain spécialisé dans la sécurité automobile, la combinaison des deux entités formera “un fournisseur de premier plan avec environ 60.000 salariés dans 23 pays“.

“Les airbags de la mort”

C’est en 2013 qu’un scandale éclate. Il fait entrer Takata dans une spirale infernale dont elle ne sortira pas : au moins 16 personnes seraient mortes à cause d’une série d’airbags deffectueux. La firme est contraite de rappeler 100 millions d’unités et de verser 1 milliard d’euros d’amende aux autorités américaines pour éviter un procès pénal. De nombreuses procédures au civil, surtout aux Etats-Unis, sont toujours en cours.

Quatre ans plus tard, Takata laisse derrière elle une ardoise de plus de 8 milliards d’euros, l’une des plus importantes faillites industrielles de l’histoire du Japon.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

USA : Takata versera une amende d'un milliard de dollars pour clore le dossier de ses airbags défectueux

Takata : restructurer pour survivre au scandale

Le spectacle des cerisiers fleuris a débuté au Japon