L'Angola s'est choisi un nouveau président

L'Angola s'est choisi un nouveau président
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

C’est l’heure du dépouillement en Angola qui vient de voter pour élire son nouveau président. Une élection dans le calme mais sans suspens. Après 38 ans de règne autoritaire sans partage, José Eduardo Dos Santos, 75 ans, a préparé sa succession. L’ex-ministre de la Défense Joao Lourenço, issu du parti au pouvoir est le grand favori. Ce général à la retraite de 64 ans veut être l’homme du miracle économique. L’Angola est l’un des pays les plus pauvres de la planète.

Malgré une décennie de forte croissance depuis la fin de la guerre civile en 2002, l’Angola traverse une grave crise économique. En cause : la chute brutale des cours du pétrole, sa principale source de revenus.
Le président sortant est accusé d’avoir aggravé la situation en confiant des pans entiers de l‘économie à sa famille et à ses proches.

Le pays qui votait pour la troisième fois seulement depuis son indépendance en 1975 découvrira son nouveau président d’ici vendredi.

avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Îles Canaries face au défi migratoire

Le chef de l'armée kényane, le général Francis Ogolla, est mort dans un accident d'hélicoptère

Famine au Soudan : la communauté internationale promet plus de 2 milliards d'euros d'aide