Kim Wall et le mystère du Nautilus

Kim Wall et le mystère du Nautilus
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Qu'est-il arrivé à Kim Wall, cette journaliste, dont le tronc, décapité et démembré, a été retrouvé dans les eaux danoises après un reportage à bord du sous-marin de "poche".

PUBLICITÉ

Qu’est-il arrivé à Kim Wall, cette journaliste, dont le tronc, décapité et démembré, a été retrouvé le 21 août dernier dans les eaux danoises, quelques jours après un reportage à bord du sous-marin ‘‘Nautilus’‘ ?

Entendu par la justice à Copenhague, l’inventeur du submersible, et principal suspect, Peter Madsen, a maintenu la thèse de la mort accidentelle. Cette version des faits ne convainc pas le parquet qui a obtenu la requalification du chef de poursuites en meurtre.

‘‘Le ministère public se félicite du fait que Peter Madsen est désormais poursuivi pour meurtre et qu’il va rester en détention au cours des prochaines semaines. Nous avons réuni un certain nombre d‘éléments qui expliquent pourquoi nous considérons qu’il s’agit d’un meurtre et non d’un homicide involontaire’‘, a indiqué le procureur à l’issue de l’audience.

Peter Madsen maintient que la journaliste suédoise a été tuée accidentellement par la chute d’une porte étanche. Pris de panique, il dit avoir ensuite jeté la dépouille de Kim Wall par-dessus bord. L’autopsie a démontré que le corps avait été perforé et lesté pour qu’il ne remonte pas à la surface.

Peter Madsen nie avoir tué la journaliste mais reconnaît avoir jeté son corps à la mer https://t.co/YST9vKlgw7

— L’Obs (@lobs) 5 septembre 2017

Avec AFP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : au moins quatre morts et plusieurs blessés après l'incendie d'un immeuble à Valence

Russie : la dernière bataille de la mère de Navalny

Des Russes rendent hommage à Navalny malgré la répression