Après Irma, la difficile réorganisation dans les Antilles

Après Irma, la difficile réorganisation dans les Antilles
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Critiqué pour sa gestion de la crise, le gouvernement français a déployé des militaires supplémentaires sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

PUBLICITÉ

Les îles françaises de Saint-Martin et Saint-Barthélemy dans les Antilles ont échappé à un deuxième ouragan dévastateur. Le cyclone José, de catégorie 4, est finalement passé plus au large des deux territoires, où les dégâts causés par Irma sont considérables. La quasi-totalité de l‘île de Saint-Martin porte les stigmates du cyclone, la situation sur place est chaotique.

Critiqué pour sa gestion de la crise, le gouvernement français a déployé des militaires supplémentaires sur place, notamment pour aider à la distribution de la nourriture et de l’eau potable, ainsi qu’au rétablissement des réseaux électriques et moyens de communication. Une radio d’urgence a été lancée pour informer les sinistrés

La priorité est aussi au rétablissement de la sécurité, alors que les pillages sur les deux îles se multiplient et que des habitants sont livrés à eux-mêmes, en raison de la désorganisation générale et du manque de personnel de sécurité et de secours.

Les dégâts dans les Antilles sont estimés à 1,2 milliard d’euros par une caisse d’assurance. La reconstruction s’annonce longue et difficile.

Arrivés à Fort-de-France, les légionnaires seront déployés pour renforcer la sécurité des opérations de secours à Saint-Martin. pic.twitter.com/yarZMB59Gi

— État-Major Armées (@EtatMajorFR) 10 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Paris se débarrasse-t-elle de ses migrants en vue des JO ?

Disparition du petit Emile : les ossements de l’enfant ont été retrouvés

Après l’attentat à Moscou, la peur d’une résurgence du terrorisme dans les pays européens