This content is not available in your region

Rohingyas : Suu Kyi n'ira pas à l'Assemblée générale de l'ONU

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
Rohingyas : Suu Kyi n'ira pas à l'Assemblée générale de l'ONU

L‘étoile birmane continue de pâlir. Alors que le sort des Rohingyas suscite de plus en plus l’indignation internationale, Aung San Suu Kyi a fait savoir qu’elle ne serait pas présente à l’Assemblée générale des Nations Unies fin septembre. D’après son porte-parole, la dirigeante birmane doit rester au pays pour tenter de rétablir la stabilité. Mais au lendemain de la dénonciation par l’ONU d’un “nettoyage ethnique” contre la minorité rohingya, cette décision vaut à la lauréate du Nobel de la paix de nouvelles critiques, notamment celles d’Amnesty International.

“Soyons clairs, a déclaré Sherine Tadros, une représentante de l’ONG. Il ne s’agit pas d’avoir une réunion de plus, qu’elle soit ouverte ou à huis clos. Il s’agit pour le Conseil de sécurité de s’unir et d’envoyer un message public au gouvernement de Birmanie, lui disant de mettre un terme à la violence en cours.”

Plus de 370.000 Rohingyas ont fui la Birmanie et se sont réfugiés au Bangladesh voisin. L’Indonésie, pays à majorité musulmane, a fait parvenir ce mercredi 34 tonnes d’aide humanitaire à ces correligionnaires.