PUBLICITÉ

L'Iran annonce qu'elle renforce ses capacités militaires

L'Iran annonce qu'elle renforce ses capacités militaires
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le président iranien Hassan Rohani a répondu aux menaces américaines en marge d'une parade militaire à Téhéran.

PUBLICITÉ

Le président iranien Hassan Rohani a annoncé que son pays allait accroitre ses capacités militaires en marge d’une parade militaire à Téhéran à l’occasion du 37e anniversaire de la guerre Iran / Irak.

Un nouveau missile d’une portée de 2 000 kilomètres a été dévoilé, baptisé Khoramshahr, du nom de la ville occupée par l’armée irakienne en 1980.

Il est le fruit d’un programme ballistique que Téhéran assure purement défensif et justifié par les investissements militaires d’autres puissances régionales et notamment ses rivaux : l’Arabie saoudite et Israël.

Que vous le vouliez ou non, nous allons renforcer nos capacités militaires, nécessaires en matière de dissuasion. Non seulement nous allons développer nos missiles mais aussi nos forces aériennes, terrestres et maritimes. (…) Pour défendre notre terre, nous ne demanderons la permission à personne“, a déclaré le président de la République islamique d’Iran lors d’un discours retransmis en direct à la télévision.

Iran’s defense capacities are only deterrent. Target of Saddam’s ballistic missiles we won’t be victim of irrational aspirants again. #UNGA

— Hassan Rouhani (@HassanRouhani) 20 septembre 2017

Agacé par les agissements de l’Iran, Donald Trump a de nouveau menacé à l’ONU de dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien, signé en 2015.

L’Union européenne défend le texte mais souhaite forcer la puissance chiite à réduire son programme balistique et limiter ses activités en Syrie, où elle combat aux côtés du régime syrien.

Les Etats-Unis n’ont aucune relations diplomatiques avec Téhéran. Emmanuel Macon s’est entretenu avec Hassan Rohani en marge de l’Assemblée générale de l’ONU.

Échange substantiel et exigeant avec le Président iranien HassanRouhani</a>. <a href="https://t.co/8COeMqxfpW">pic.twitter.com/8COeMqxfpW</a></p>— Emmanuel Macron (EmmanuelMacron) 19 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'armée iranienne a déclenché sa défense aérienne après des explosions dans la nuit

L'Iran dévoile une nouvelle version d'un missile balistique hypersonique, le Fattah II

Ukraine : l’armée russe a visé des infrastructures énergétiques