PUBLICITÉ

Les électeurs allemands appelés aux urnes

Les électeurs allemands appelés aux urnes
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La chancelière Angela Merkel est donnée favorite du scrutin.

PUBLICITÉ

Les électeurs allemands se rendent aux urnes, ce dimanche. Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures dans l’ensemble du pays, et fermeront à 18 heures. Pour ces législatives, plus de 61 millions de personnes sont appelées à se prononcer, mais un tiers d’entre elles se disait encore indécises d’après les derniers sondages. Angela Merkel, qui brigue un quatrième mandat, fait cependant figure de favorite. Au terme d’une campagne dominée par les questions économiques et celle de l’immigration, son parti, la CDU serait crédité de plus de 34 % des intentions de vote, loin devant Martin Schulz, qui espère encore créer la surprise. Une hypothèse plutôt incertaine pour l’adversaire social-démocrate de la chancelière, dont le parti gouverne avec les conservateurs depuis quatre ans. Le SPD pourrait à nouveau rejoindre une grande coalition.

Elections en Allemagne: à la veille d’une poussée nationaliste historique? https://t.co/CqEwUjABe6

— RTBF info (@RTBFinfo) 23 septembre 2017

Allemagne: évolution des principaux indicateurs économiques et sociaux depuis Merkel, comparés à 4 grands pays d’Europe de l’Ouest pic.twitter.com/7Mo62gMlJ5

— Agence France-Presse (@afpfr) 16 septembre 2017

Les libéraux du FDP, qui avaient essuyé un revers en 2013, pourraient signer leur retour au Parlement. Mais c’est une autre formation qui pourrait faire date : l’AfD, le parti d’extrême-droite, pourrait entrer au Bundestag pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, dans un contexte où près d’un électeur sur cinq pourrait bouder les urnes.

Allemagne : un modèle en question, mini-jobs et nouvelle pauvreté https://t.co/pIwCjCYRvXpic.twitter.com/xo2ZwbFwGB

— France Culture (@franceculture) 23 septembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Merkel en attente d'une majorité pour gouverner

Allemagne : les jeux sont presque faits

Espionnage pour le compte de la Chine: arrestations en Allemagne et Royaume Uni