Inculpés pour "sédition", des responsables catalans restent en liberté

Inculpés pour "sédition", des responsables catalans restent en liberté
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le chef de la police de Catalogne Josep-Lluis Trapero a comparu devant la justice à Madrid

PUBLICITÉ

Le chef de la police de Catalogne, Josep-Lluis Trapero, devant la justice à Madrid. Inculpé pour sédition, il est arrivé ce matin avec ses adjoints à l’Audience nationale, un tribunal spécialisé notamment dans les affaires de sécurité nationale. Sa convocation fait suite à des troubles en marge d’arrestations et de perquisitions qui ont eu lieu les 20 et 21 septembre dernier.

Egalement convoqués, Jordi Sanchez et Jordi Cuixart, présidents de deux plus puissantes associations séparatistes, l’Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium.

Tous sont ressortis libres à la mi-journée et aucune mesure de contrôle judiciaire n’a été imposée.

Ces auditions interviennent à trois jours de la date envisagée pour une déclaration unilatérale d’indépendance.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Barcelone surenchérit face à Madrid

Catalogne : "Il est grand temps de dialoguer" (Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne)

Espagne : au moins quatre morts et plusieurs blessés après l'incendie d'un immeuble à Valence