EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Des joueurs s'agenouillent, Mike Pence quitte le stade

Des joueurs s'agenouillent, Mike Pence quitte le stade
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Une vingtaine de joueurs de l‘équipe de football américain des 49ers de San Francisco ainsi que des Colts d’Indianapolis se sont agenouillés au moment de l’hymne national. Venu voir la rencontre Mike Pence, le vice président des Etats-Unis a été outré par le geste, il a quitté le stade avant la fin du match. S’agenouiller au moment de l’hymne se veut un symbole de protestation contre la violence policière dont sont victimes les noirs aux Etats-Unis .

I stand with POTUS</a> Trump, I stand with our soldiers, and I will always stand for our Flag and our National Anthem. <a href="https://t.co/B0zP5M41MQ">pic.twitter.com/B0zP5M41MQ</a></p>— Vice President Pence (VP) 8 octobre 2017

Looking forward to cheering for our Colts</a> & honoring the great career of #18 Peyton Manning at <a href="https://twitter.com/LucasOilStadium?ref_src=twsrc%5Etfw">LucasOilStadium today. Go Colts! pic.twitter.com/C3aCYUNpqG

— Vice President Pence (@VP) 8 octobre 2017

Mike Pence a expliqué dans un tweet avoir quitté le stade car il ne souhaitait pas honorer de sa présence un événement manquant de respect aux soldats, au drapeau ou à l’hymne.

I asked VP</a> Pence to leave stadium if any players kneeled, disrespecting our country. I am proud of him and <a href="https://twitter.com/SecondLady?ref_src=twsrc%5Etfw">SecondLady Karen.

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) 8 octobre 2017

Le président Trump, qui il y a plusieurs semaines a lancé les hostilités en appelant les franchises de la NFL a virer les joueurs qui ne lèvent pas, a lui aussi twitté. Il s’est dit fier de son vice président et a expliqué qu’il avait lui même demandé qu’il quitte le stade si des joueurs venaient à s’agenouiller.

Ce signe est devenu très populaire parmi les footballers et clive la société depuis qu’un joueur des 49ers, Colin Kapernick, a refusé de se lever en août 2016.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Procès de Donald Trump : Robert de Niro fait parler de lui à l'occasion de la fin des plaidoiries

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"

La police déloge des étudiants propalestiniens de l'université de Columbia