Kenya : l'opposition fait pression

Kenya : l'opposition fait pression
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des milliers de manifestants pro-Odinga ont défilé à Nairobi

PUBLICITÉ

Au Kenya, l’opposition maintient la pression avant l‘élection présidentielle prévue le 26 octobre prochain. Les partisans de Raila Odinga menacent de boycotter ce scrutin organisé après l’invalidation d’une précédente élection début août.

Ils dénoncent les manoeuvres de l’actuel président Uhuru Kenyatta en vue de sa réelection.

“Le 26 octobre, il n’y aura pas d‘élection, il n’y aura probablement que l’anniversaire de Uhuru Kenyatta, à moins que l’on réponde aux demandes des partis d’opposition”, dit Gladys Wanga, membre de l’opposition au parlement.

Les opposants réclament un remaniement en profondeur de la Commission électorale, ils dénoncent également un projet de modification de la loi électorale. “Si le texte est adopté”, ont prévenu certains, “cela équivaudra à une “déclaration de guerre”.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kenya : la police réprime des manifestations interdites

L'effroyable bilan du culte de la secte s'alourdit encore

Ils jeûnent jusqu'à mourir "pour rencontrer Jésus" : l'horreur dans une forêt kényane