Kenya : l'opposition dans la rue, la présidentielle maintenue

Kenya : l'opposition dans la rue, la présidentielle maintenue
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
PUBLICITÉ

Dans la rue pour boycotter les élections présidentielles au Kénya. Des centaines de membres de l’opposition ont manifesté mercredi à Kisumu, la troisième ville du pays fief du leader de l’opposition Raila Odinga.
Mais leur espoir n’est plus d’actualité. La Cour suprême, qui avait pris la décision historique d’annuler la réélection en août du président sortant Uhuru Kenyatta, vient d’annoncer qu’elle ne pouvait pas siéger pour examiner la motion pour un report, faute de personnels suffisant. L‘élection présidentielle se tiendra donc bien jeudi.

“Nous ne pouvons pas former un quorum conformément à l’article 163.2 dela Constitution. L’affaire ne peut pas être entendue ce matin. Une fois encore je tiens à vous présenter mes excuses. Merci”, a déclaré un responsable de la Cour Suprême.

Tous les regards sont désormais tournés vers Raila Odinga qui doit donner ses consignes de vote. Dans un premier temps il avait appelé à des manifestations le jour du scrutin, faisant craindre de nouvelles violences.
Raila Odinga a finalement laissé entendre qu’il pourrait appeler ses supporteurs à rester chez eux. Au moins 40 personnes ont été tuées depuis le 8 août. La plupart dans la répression brutale des manifestations par la police dans des bastions de l’opposition, selon les organisations de défense des droits de l’homme.

Kenya: la Cour suprême pas en mesure d’examiner la motion pour un report de l‘élection présidentielle https://t.co/anmhpchXtu#AFP

— Agence France-Presse (@afpfr) 25 octobre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Kenya : annulation des résultats de la présidentielle

Deux manifestants tués par la police à Nairobi

Kenyatta réélu, l'opposition conteste les résultats