PUBLICITÉ

Deux manifestants tués par la police à Nairobi

Deux manifestants tués par la police à Nairobi
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des militants de l'opposition ont protesté contre la victoire, "frauduleuse" selon eux, d'Uhuru Kenyatta

PUBLICITÉ

Les émeutes ont dégénéré à Nairobi, la capitale du Kenya. La police a abattu deux manifestants dans le bidonville de Mathare. Des militants de l’opposition sont descendus dans la rue pour protester contre le pouvoir qu’ils accusent d’avoir fraudé lors des élections générales.

Des manifestations ont eu lieu dans leur fief de Kisumu, dans l’ouest du pays ainsi que dans le bidonville de Mathare, à Nairobi. C’est là que les forces de l’ordre ont ouvert le feu à balles réelles tuant deux personnes.

Raila Odinga affirme que des pirates informatiques ont “manipulé” le système de comptage des voix. “Les résultats de cette élection présidentielle sont une fraude monumentale basés sur des bulletins pour Uhuru Kenyatta qui n’ont pas été exprimés”, a dit le leader de l’opposition.

“Nous mènerons une enquête pour savoir si ces accusations de piratage sont vraies ou pas” a promis Wafula Chebukati, président de la Commission électorale.

Le président sortant Uhuru Kenyatta est donné vainqueur avec plus de 54% des voix. Il n’a pas encore réagi officiellement. Les opérations de vote s‘étaient déroulées sans encombre mardi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : ce que veulent les électeurs et ce que promettent les candidats

Quatre personnes blessées lors d'une attaque au couteau dans le métro de Lyon

Lituanie : le président sortant déclare victoire après le second tour de l'élection présidentielle