Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

L'Arbaïn, un pèlerinage sous haute tension

L'Arbaïn, un pèlerinage sous haute tension
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

14 millions de musulmans chiites se sont réunis ce vendredi à Kerbala en Irak. Ils célèbrent l’Arbaïn, une date qui marque la fin des 40 jours de deuil de la mort de l’imam Hussein. Venus de tout l’Irak mais aussi d’Iran, du Pakistan, d’Afghanistan, du Liban ou encore des pays du Golfe, les pèlerins se sont recueillis dans le mausolée où est enterré l’imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet.

La sécurité d’un tel événement en Irak est un véritable casse-tête. Bagdad a mobilisé 35 000 soldats et policiers. L’an dernier une attaque au camion piégé organisée par le groupe État islamique avait fait 70 morts parmi les pèlerins, en grande majorité des Iraniens.