Levothyrox : Merck condamné par la justice

Levothyrox : Merck condamné par la justice
Par Vincent Ménard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le laboratoire pharmaceutique va devoir fournir l'ancienne formule du Levothyrox aux plaignants.

PUBLICITÉ

Le laboratoire pharmaceutique Merck a été condamné par la justice à remettre sur le marché l’ancienne formule du Levothyrox, rebaptisée Euthyrox.

Le Tribunal de grande instance de Toulouse a ordonné de fournir “sans délai” ce médicament aux 25 patients du département de Haute-Garonne qui en avaient fait la demande.

Le PDG du groupe a annoncé son intention de faire appel de cette décision, qui est assortie d’une astreinte de 10.000 euros par jour par infraction constatée.

Il a aussi promis d’importer 200.000 boîtes supplémentaires d’Euthyrox, qui est disponible dans les pharmacies françaises depuis le 2 octobre, mais en quantités très limitées.

Levothyrox: le laboratoire pharmaceutique allemand Merck condamné à fournir “sans délai le produit ancienne formule” du médicament #AFPpic.twitter.com/O0oHLjEFz1

— Agence France-Presse (@afpfr) 14 novembre 2017

Les plaignants avaient saisi la justice, car ils disaient ressentir des effets secondaires, comme des problèmes gastriques ou des troubles du sommeil, avec la nouvelle formule du Levothyrox.

Ce médicament, destiné à soigner des pathologies thyroïdiennes, est prescrit à 3 millions de personnes en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Italie, les personnels de santé en grève pour 24 heures pour protester contre le budget de Meloni

Le monde de la santé au Qatar entre tech et approches alternatives

Europe : pourquoi les médecins vont mal