DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De violents heurts entre fondamentalistes et l'armée au Pakistan

Vous lisez :

De violents heurts entre fondamentalistes et l'armée au Pakistan

De violents heurts entre fondamentalistes et l'armée au Pakistan
Taille du texte Aa Aa

Au Pakistan, au moins six personnes ont trouvé la mort, à la suite de heurts qui ont opposé policiers et islamistes dans la banlieue d’Islamabad ce samedi.
Le gouvernement pakistanais a fait appel à l’armée, pour mettre un terme aux rassemblements qui bloquaient l’accès de la capitale depuis près de trois semaines, près de la ville voisine de garnison militaire, Rawalpindi. Un blocage à l’initiative d’un parti religieux, pour obtenir le retrait d’un texte jugé blasphématoire.
Les autorités ont bloqué la diffusion de plusieurs chaînes, et l’accès aux réseaux sociaux, pour éviter que les manifestations ne s‘étendent à travers le pays, mais des soutiens aux fondamentalistes se sont mobilisés, notamment à Karachi et Lahore.

“Ce que le gouvernement a fait aujourd’hui aux médias mérite d‘être condamné”, affirme Tahir Hassan Khan, ancien Président du club de la presse de Karachi. “Le monde entier y verra un signal d’alarme et devrait s’en indigner. Cela affectera aussi l’image du Pakistan. Le gouvernement doit tout de suite revenir sur sa décision, faute de quoi elle aura des effets négatifs.”

Plus de 8 500 policiers ont été déployés ce samedi à Islamabad, pour déloger les manifestants. Une intervention qui a fait près de 200 blessés.