EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Deuil national en Egypte

Deuil national en Egypte
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le bilan de l'attentat dans le nord-Sinaï a fait plus de 305 morts, dont 27 enfants.

PUBLICITÉ

L’Egypte enterre ses morts, après l’attaque d’une mosquée qui a fait au moins 305 victimes, dont 27 enfants, et près de 130 blessés. Un deuil national de trois jours débu é ce samedi, au lendemain de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire récente du pays qui a touché le village de Bir al-Abd, dans le nord-Sinaï. Une trentaine d’hommes ont encerclé le lieu de culte, fréquenté par la communauté soufie, avant de faire exploser une bombe et d’ouvrir le feu sur les fidèles.

“Nous sommes en état de choc après cette attaque”, souligne Mahmoud Ali, un habitant du Caire. “Nous devons éradiquer le terrorisme. Nous travaillerons avec le gouvernement et l’armée pour le combattre”. “Je veux une réponse dissuasive pour les terroristes”, affirme un autre résident de la ville, Abdullah. “Nous ne devrions pas nous réveiller pour pleurer tous les jours. chaque jour, on apprend la mort de quelqu’un. J’en ai marre”.

L’attentat n’a pas été revendiqué, mais les regards se tournent vers la branche du groupe Etat Islamique en Egypte, implantée dans le nord-Sinaï. Le Président Abdel Fattah al-Sissi a promis une réponse brutale des militaires. Des raids aériens ont déjà visé des véhicules utilisés lors de l’attaque, selon l’armée.

Egypt is in mourning as the death toll from an attack on a Sufi mosque rose to 305, including 27 children https://t.co/BMEp3vp62rpic.twitter.com/PVjEUBkaI8

— AFP news agency (@AFP) 25 novembre 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Développement économique et migrations : l'UE annonce une aide de 7.4 milliards d'euros à l'Égypte

Signature ce dimanche d'un accord de coopération et de développement entre l'UE et l'Egypte

Les Égyptiens aux urnes pour une présidentielle acquise au sortant al-Sissi