Un an après l'attentat de Berlin, hommage et polémique

Un an après l'attentat de Berlin, hommage et polémique
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un Tunisien avait jeté son camion sur la foule, faisant 12 morts et une centaine de blessés sur le marché de Noël.

PUBLICITÉ

Un an après, l'Allemagne rend hommage aux victimes de l'attentat du marché de Noël à Berlin. Revendiqué par le groupe Etat islamique, c'est l'attentat le plus sanglant jamais commis sur le sol allemand.

Sur les marches de l'église du Souvenir, symbole de la seconde guerre mondiale, les noms et nationalités des victimes sont désormais gravés.

Mais ce qui fait polémique, c'est l'attitude du gouvernement à l'égard des proches des victimes.

"Nous avons eu une discussion ouverte, et du côté des personnes concernées, c'était une discussion sans pitié sur la façon dont l'Etat s'est mal comporté dans cette situation, a reconnu sur place Angela Merkel. Aujourd'hui est un jour de deuil, mais aussi un jour où nous voulons faire mieux pour que ça fonctionne bien."

Le soutien aux victimes est arrivé trop tard et a été insuffisant, s'excusent les autorités, accusées aussi d'avoir failli dans la surveillance de l'islamiste. Le Tunisien a jeté son camion sur la foule, faisant 12 morts et une centaine de blessés. A 20h02, heure de l'attentat, une mer de bougie va s'allumer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Marché de Noël de Berlin : un an après

Quatre blessés après une attaque au couteau en Allemagne

Les marchés de Noël allemands ne diffuseront pas de musique cette année