Epson dans le collimateur de la justice

Epson dans le collimateur de la justice
Tous droits réservés Pixabay/Wounds_and_Cracks
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une plainte a été déposée contre le fabricant japonais pour "obsolescence programmée".

PUBLICITÉ

Epson est visé par une enquête de la justice française. Une association de consommateurs accuse le fabricant japonais d'avoir délibérément réduit la durée de vie de ses imprimantes et de ses cartouches. L'objectif : pousser les utilisateurs à l'achat, plus tôt que prévu.

Il s'agit de la première action en justice à viser l'obsolescence programmée, punie par la loi en France depuis 2015.

Epson, de son côté, dément ces accusations et soutient que ses produits sont "réparables".

L'association Halte à l'Obsolescence Programmée (HOP) a aussi porté plainte contre Apple, et d'autres fabricants sont ciblés par son recours.

L'enquête, ouverte par le parquet de Nanterre, a été confiée aux services de la répression des fraudes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le nouveau président argentin Javier Milei face à une première grève d'ampleur

Notre débat à Davos : l'élargissement de l'UE à l'Est est-il vraiment une opportunité économique ?

À Davos, les leaders politiques et économiques veulent "reconstruire la confiance"