EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pérou : l'affaire Fujimori empoisonne le gouvernement

Pérou : l'affaire Fujimori empoisonne le gouvernement
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'annonce de la grâce de l'ancien président péruvien, condamné pour crimes contre l'humanité, est loin de plaire aux familles des victimes.

PUBLICITÉ

Ils ne souhaitent pas la grâce d’Alberto Fujimori. Dans les rues de Lima ce jeudi, plusieurs milliers de Péruviens ont manifesté leur colère, contre le pardon présidentiel accordé à l’ancien chef d’état du Pérou, la veille de Noël.

Alberto Fujimori, 79 ans, président péruvien de 1990 à 2000, avait été condamné à 25 ans de prison pour corruption et crimes contre l’humanité.

C’est depuis sa chambre d’hôpital qu’il avait remercié l’actuel dirigeant péruvien, Pedro Pablo Kuczyinski, de l’avoir gracié. Un geste condamné par les manifestants, qui lui reprochent d’avoir trahi l’une de ses promesses de campagne, mais aussi, d’avoir négocié cette grâce pour des raisons politiques.

Pedro Pablo Kuczynski, accusé lui aussi de corruption, vient en effet tout juste d’échapper à une procédure de destitution initiée par l’opposition grâce au soutien des partisans de Fujimori.

Depuis, le scandale ne cesse de prendre de l’ampleur : 12 proches du président péruvien ont déjà annoncé leur démission.

Partager cet articleDiscussion