DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Allemagne, les demandes d'asile en baisse

Vous lisez:

En Allemagne, les demandes d'asile en baisse

En Allemagne, les demandes d'asile en baisse
Taille du texte Aa Aa

Le nombre des demandeurs d'asile a chuté l'an dernier en Allemagne. C'est ce qui ressort des chiffres présentés par le ministre de l'Intérieur Thomas de Maizière. En 2017, ils sont un peu plus de 186.000 à avoir déposé une demande, presque 100.000 de moins qu'en 2016. Les demandeurs étaient essentiellement des Syriens, des Irakiens et des Afghans. Le gouvernement y voit une stabilisation de la situation. Mais un autre chiffre issu des tribunaux contredit cette tendance. Près de la moitié des demandeurs d'asile déboutés qui ont fait appel ont en effet obtenu gain de cause. Les explications de Franziska Vilmar, une experte d'Amnesty International Allemagne :

"Pour le dire de manière simple : les tribunaux tentent de rétablir la qualité des décisions. Une qualité qui n'existait pas dans les procédures administratives précédentes de l'Office fédéral pour la migration et les réfugiés. Il se pourrait aussi que le prochain gouvernement dise : si les tribunaux sont débordés, nous devrions peut-être faire la distinction entre les demandes de regroupement familial de ceux qui ont une protection subsidiaire et celles des réfugiés à proprement dit. Car la principale raison des plaintes est qu'ils essaient de profiter du droit au regroupement familial."

En France, la tendance est clairement à la hausse. La barre des 100.000 demandes d'asile a été franchie pour la première fois en 2017, bien que seuls 36% des dossiers aboutissent au statut de réfugié. De manière générale, davantage de titres de séjour ont été délivrés, mais parallèlement, les expulsions d'étrangers en situation irrégulière ont augmenté de 14%.