EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ronaldinho, génie du ballon, prend sa retraite

Ronaldinho, génie du ballon, prend sa retraite
Tous droits réservés 
Par Cyril Fourneris
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Brésilien avait presque tout gagné et fait vibrer les foules dans les années 2000.

PUBLICITÉ

C'est une page du football qui se tourne : Ronaldinho a pris sa retraite à 37 ans. 

Champion du Monde, Ballon d'or, vainqueur de la Copa America, de la Ligue des Champions et de la Copa Libertadores mais surtout dribbleur de génie, le Brésilien était absent des terrains depuis maintenant deux ans. Son frère, Roberto Assis, a déclaré mardi dans la presse qu'il ne reviendrait pas.

Après avoir dévoilé son talent pendant la Coupe du monde 2002 remportée par la Seleçao et lors d'un court passage au Paris SG, c'est en star que Ronaldinho arrive au FC Barcelone en 2003. Il gagnera deux Championnats, une Ligue des Champions et le Ballon d'Or (2005).

Mais il remportera surtout le cœur des foules, grâce à ses dribbles dansants, ses feintes de corps, ses passes aveugles et son adresse qui seront ses marques de fabrique dans le monde entier.

Cinq ans plus tard, il en a déjà vingt-huit quand il signe au Milan AC, avec moins de réussite. La réputation de Ronaldinho est déjà faite : un milieu de terrain surdoué mais fêtard et peu travailleur.

Et car il aime vivre avant tout, le natif de Porto Alegre rentre au pays en 2011, où il est surnommé "Ronaldinho Gaucho". En ligne de mire, la Coupe du monde 2014 au Brésil, mais le sélectionneur décide de se passer de ses services.

En effet sur le continent natal, son style est le même mais pas son efficacité. Que ce soit au Flamengo, au Cruzeiro (avec qui il remporte tout de même la Libertadores), au Mexique puis au Fluminense, club tricolore de Rio où il arrive en 2015.

Il n'a depuis joué que neuf matchs. C'étaient donc les derniers d'une carrière d'artiste au goût inachevé, en contraste avec les deux étoiles qui l'ont entre temps éclipsé : Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mobilisation au Brésil contre un projet de loi qui durcit les règles de l'avortement

No Comment : au moins 100 morts et 128 disparus dans les inondations au Brésil

Inondations au Brésil : au moins 66 morts et 101 disparus