DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle tchèque : un scrutin serré

Vous lisez:

Présidentielle tchèque : un scrutin serré

Présidentielle tchèque : un scrutin serré
@ Copyright :
REUTERS/David W Cerny
Taille du texte Aa Aa

L'influence russe ou européenne se dessinera en filigrane du second tour de la présidentielle en République Tchèque.

Milos Zeman brigue un second mandat, lors du scrutin qui se tient ce vendredi et samedi. Avec son orientation pro-russe et sa posture anti-immigration, l'actuel chef de l'Etat est accusé de verser dans la provocation. Un style qui tranche avec celui de son adversaire Jiri Drahos. Un universitaire, centriste, aux discours tournés vers l'Union européenne, et qui a dirigé l'Académie des Sciences.

Le duel s'annonce au coude-à-coude pour ce second tour. Au premier tour, Milos Zeman est arrivé en tête avec 38,5% des voix, soit près de douze points d'avance sur Jiri Drahos.

L'accueil de migrants reste le point de clivage de cette campagne, mais les deux candidats rejettent l'idée des quotas obligatoires, adoptés par l'Union. Si le Président sortant se montre hostile à l'afflux de réfugiés, son adversaire se dit favorable à un accueil limité, sous certaines conditions.