DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Inondations en région parisienne : enfin la décrue

Vous lisez:

Inondations en région parisienne : enfin la décrue

Inondations en région parisienne : enfin la décrue
Taille du texte Aa Aa

Lentement, le niveau de la Seine a grimpé à Paris. A-t-elle atteint son pic ? Pas certain: A 5h10 ce matin, Vigivrues mesurait 5 mètres 88 au pont d'Austerlitz, alors que son niveau est resté bloqué pendant quatre heures à 5 mètres 84.

Hier après-midi, le préfet de Paris, Michel Delpuech, se voulait rassurant, et il ne s'est pas trompé dans "ses prévisions" :

"La montée est maintenant lente et le pic de crue, ou le plateau, devrait intervenir dans la soirée ou dans la nuit. 5,80 à 5,90, on sera dans ce niveau-là."

5 mètres 90 maximum, cela reste à confirmer. Mais on est loin du scénario catastrophe d'une crue historique comme celle de 1910 où la Seine avait atteint 8 mètres 62.

L'organisme de surveillance Vigicrues préfère parler de plateau, car c'est une crue très lente, ce plateau doit se stabiliser dans la journée.

La décrue doit s'amorcer demain, mardi. D'après les autorités, il faudra encore au moins une semaine avant que la Seine, la Marne, l'Oise, la Saône ne retrouvent leur lit.

"Tout dépend du temps qu'il fera. Si les terres sont hyper détrempées, la moindre pluie, tout ça ne rentre pas en terre, ça ruisselle et ça arrive."

1 500 personnes ont dû quitter leur logement en Ile de France, et 1 500 foyers sont privés d'électricité. .

Sept gares parisiennes du RER C, en bordure de Seine, resteront fermées au moins jusqu'au 5 février.