DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Shahenda Collina" : figure féminine du foot egyptien

Vous lisez:

"Shahenda Collina" : figure féminine du foot egyptien

"Shahenda Collina" : figure féminine du foot egyptien
Taille du texte Aa Aa

L'Egypte occupe le bas du classement en matière de droits des femmes. Et pourtant une Égyptienne a réussi à se faire une place dans un milieu hautement masculin.

Shahenda El Maghrabi est arbitre de football. Sa carrière a débuté en 2014 et elle exerce depuis plus d'un an pour des matchs de la ligue masculine égyptienne. Son nom figure également sur la liste des arbitres reconnus par la FIFA.

Sa force de caractère et son professionnalisme ont vaincu les préjugés pour en faire une figure reconnue du foot égyptien. Mais tout n'a pas été simple.

"J'ai arbitré un match pour une équipe arabe, et c'était difficile pour eux. Bien sûr, ils ne m'ont pas accepté comme arbitre féminin, surtout pendant les 15 premières minutes. Durant cette période, une faute a été commise, alors j'ai voulu mettre un avertissement à un joueur qui était très indigné. Je l'ai prévenu, il a tourné la tête et a craché. Je lui ai demandé de ne pas dire un mot ou il ne jouerait plus jamais. Je lui ai mis un carton rouge, et bien sûr il était sans voix. L'entraîneur lui a parlé, et puis il est venu me voir après le match, il s'est excusé pour le comportement du joueur et a promis qu'il serait puni", raconte Shahenda El Maghrabi.

Les mentalités doivent évoluer sur le terrain mais aussi dans les tribunes. Ce spectateur est en tous cas conquis : "Il n'y a pas de discrimination entre homme et femme. L'arbitre du match d'aujourd'hui est excellent, c'est quelqu'un de juste et qui n'a pas peur de sanctionner les deux équipes".

Les Egyptiens la surnomme aujourd'hui "Shahenda Collina", un clin d'oeil à son célèbre homologue italien.