DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Corée du Nord : le chaud et le froid

Vous lisez:

Corée du Nord : le chaud et le froid

Corée du Nord : le chaud et le froid
Taille du texte Aa Aa

L'habituelle démonstration de force, mais sans les blindés et les missiles... On aurait presque pu croire que Kim Jong Un faisait preuve de subtilité si ce défilé marquant le 70ème anniversaire de l'armée nord-coréenne n'avait pas été programmé pour la veille de l'ouverture des JO de Pyeongchang.

L'occasion pour le dirigeant nord-coréen de se féliciter du statut de "puissance militaire de classe mondiale" de son pays. Version américaine, la rhétorique du rapport de force se porte tout aussi bien.

"Notre espoir persistant est qu'en portant à son maximum la campagne de pression avec les sanctions économiques supplémentaires que nous avons annoncées hier, nous soyons capables de résoudre de manière pacifique les problèmes auxquels fait face la péninsule coréenne, mais toutes les options restent sur la table", a pour sa part déclaré Mike Pence, le vice-président des Etats-Unis, avant de se rendre en Corée du Sud.

Il n'empêche, le vice-président américain pourrait bien croiser les hauts responsables de la délégation nord-coréenne à Pyeongchang même si de part et d'autre on exclut toute rencontre officielle. La sœur cadette du dirigeant nord-coréen fait partie de la délégation qui arrivera ce vendredi en Corée du Sud. En charge de la propagande et très influente au sein du régime, elle sera reçue par le président sud-coréen ce samedi.