EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Russiagate : treize Russes inculpés par la justice américaine

Russiagate : treize Russes inculpés par la justice américaine
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le ministère américain de la justice, les accusés ont mené une "guerre de l'information contre les États-Unis avec l'objectif déclaré de semer la méfiance envers les candidats et le système politique en général."

PUBLICITÉ

La justice américaine a inculpé treize Russes pour ingérence présumée dans la dernière élection présidentielle, une première depuis le début de ces investigations.

"Une guerre de l'information"

Trois entités russes sont également poursuivies, précise le communiqué rendu public par l'équipe de Robert Mueller, le Procureur spécial en charge de l’enquête sur les soupçons de collusion entre le clan Trump et Moscou.

"Les accusés auraient mené ce qu'ils ont appelé 'la guerre de l'information' contre les États-Unis avec l'objectif déclaré de semer la méfiance envers les candidats et le système politique en général", a déclaré le Procureur général adjoint des États-Unis, Rod Rosenstein.

Selon le communiqué, tous les inculpés sont accusés de complot en vue de tromper les États-Unis, certains d'entre eux sont également mis en cause pour fraude bancaire et vol aggravé d’identité.

Un allié du président russe, Evgueni Prighozine, est pointé du doigt comme étant le "financeur" de ce groupe, dont la stratégie était de perturber le processus politique américain.

Pas de preuve d'un impact sur le résultat de la présidentielle

L’enquête vise à déterminer si la Russie a directement interféré, via notamment des actes de piratage informatique, dans la campagne présidentielle pour faire battre Hillary Clinton au profit de Donald Trump.

La justice américaine précise toutefois qu'il n'y a aucune preuve que les personnes et entités russes incriminées ont eu, par leurs actes, un impact sur le résultat de l'élection.

A Moscou, le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a qualifié les inculpations d'absurde.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Russiagate : "Trump, le businessman" visé pour la première fois

Ingérence russe : Donald Trump "prêt" à être interrogé sous serment

L’ingérence russe dans la sphère politique européenne