Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Armes à feu : Trump veut interdire les "bump stocks"

Armes à feu : Trump veut interdire les "bump stocks"
Taille du texte Aa Aa

Mis sous pression par les rescapés de la fusillade du lycée de Parkland, confronté à une vague d'indignation générale, Donald Trump semble vouloir faire des concessions. Après avoir évoqué un éventuel renforcement du contrôle des antécédents pour les acheteurs d'armes, il a déclaré penser revoir l'âge minimum pour l'achat d'armes semi-automatiques comme celle utilisée par le tueur du lycée de Parkland.

Et finalement, 5 mois après le massacre de Las Vegas, la tuerie la plus meurtrière de l'histoire des Etats-Unis, il propose d'interdire les "bump stocks", un mécanisme particulièrement meurtrier qui transforme les fusils semi-automatiques en automatiques, de véritables armes de guerre.

Fait rare, à l'époque, les Républicains et le puissant lobby des armes à feu, la NRA, disaient y être favorables. Le retraité de Las Vegas avait tué 58 personnes et blessé 550 autres en moins de 10 minutes grâce à ces "bump stocks" : 12 de ses fusils en étaient équipés.

Bump stocks

Le "bump stocks" est une crosse amovible qui utilise l'énergie du recul de l'arme pour imprimer un mouvement de va-et-vient extrêmement rapide au fusil, dont les projectiles se rechargent au même rythme.