DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le XV de France à l'assaut de l'Angleterre

Vous lisez:

Le XV de France à l'assaut de l'Angleterre

Le XV de France à l'assaut de l'Angleterre
Taille du texte Aa Aa

France-Angleterre : c'est le rendez-vous du Tournoi des six nations que les amateurs de rugby ne rateraient pour rien au monde.

Ce "Crunch", programmé ce samedi au Stade de France, va servir de révélateur aux Bleus qui restent sur une victoire face à l'Italie, après une série cauchemardesque de huit test-matchs sans succès.

Du coup, pas de quoi - loin s'en faut - en faire les favoris face au XV de la Rose, battu en Ecosse il y a deux semaines.

Jefferson Poirot, pilier du XV de France : "Je ne sais pas s'il y a meilleur ou pire moment pour prendre cette équipe, parce que c'est une équipe qui n'a perdu que deux matches après la Coupe du monde 2015. C'est une équipe très compétitive, la meilleure depuis 2015 devant les All Blacks. Là, je pense qu'ils ont été vexés en Ecosse et ils auront forcément une réaction."

Jacques Brunel a reconduit le XV vainqueur des Transalpins, à l'exception notable de l'ouvreur Lionel Beauxis, remplacé poste pour poste par François Trinh-Duc.

Son adversaire direct sera le talentueux Owen Farrell, promu capitaine en l'absence de Dylan Hartley.

Et la défaite subie à Murrayfield ne semble pas avoir entamé le capital-confiance des protégés d'Eddie Jones, doubles tenants du titre.

Owen Farrell, capitaine du XV de la Rose : "L'équipe a été brillante cette semaine, nous nous sommes bien entraînés. Nous avons accumulé beaucoup de confiance grâce à notre préparation. C'est un grand défi que d'aller à Paris pour y jouer contre une équipe aussi solide. Donc nous avons hâte d'y être."

De son côté, la seule équipe encore invaincue depuis le début du Tournoi, l'Irlande, sera opposée à l'Ecosse.

Enfin, ce dimanche, le Pays de Galles recevra l'Italie, d'ores et déjà promise à la cuillère de bois.