DERNIERE MINUTE

L'UE solidaire de la Grande-Bretagne dans l'affaire Skripal

L'UE solidaire de la Grande-Bretagne dans l'affaire Skripal
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La France a déjà exprimé sa solidarité avec le Royaume-Uni qualifiant cet empoisonnement « d'attaque totalement inacceptable » et elle a été suivie par Bruxelles.

« Nous sommes très préoccupés par la situation et par le verdict britannique. Le Royaume-Uni peut compter sur la solidarité de l'UE dans cette affaire », a dit Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne.

Guy Verhofstadt, l’ancien Premier ministre belge, a lui aussi, exprimé, via Twitter, son soutien à Theresa May qui a prévu une réunion du Conseil de sécurité nationale mercredi pour répondre à la Russie.

Nigel Farage, l’ancien chef de file du Ukip britannique a fait, lui, une autre préconisation.

« Selon moi, Theresa May doit demander à s’entretenir avec Vladimir Poutine à Oslo ou Reykjavik, dans un endroit neutre, car il y a de nombreuses choses dont ils doivent discuter », estime l’eurodéputé britannique.

Pour l’eurodéputé Vert estonien, Indrek Tarand, en revanche, des sanctions sont déjà envisageables.

« Nous pouvons évidemment sanctionner financièrement les personnes soupçonnées ou impliquées dans ce genre d'activités. Je pense que c’est le bon moment pour y réfléchir », a-t-il estimé.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.