Affaire Skripal : Moscou expulse 23 diplomates britanniques

Affaire Skripal : Moscou expulse 23 diplomates britanniques
Par Julien Pavy avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Œil pour œil dent pour dent... Moscou a répondu au Royaume-Uni en annonçant à son tour l'expulsion de 23 diplomates britanniques, nouvel épisode de l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-espion russe.

PUBLICITÉ

Œil pour œil dent pour dent... Moscou a répondu au Royaume-Uni en annonçant à son tour l'expulsion de 23 diplomates britanniques et la fermeture du British Council, une organisation culturelle gouvernementale.

C'est une nouvelle conséquence de l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille à Salisbury.

Le gouvernement britannique a jugé "hautement probable" que le Kremlin soit impliqué dans cette affaire, provoquant la colère de Moscou.

L'ambassadeur de Russie à Londres dénonce une "grossière provocation" et une enquête opaque, sans preuves.

"Cette enquête n'est absolument pas transparente, elle est menée dans le secret.. Avez-vous vu des photos des Skripal à l'hôpital ? ", fait remarquer Alexander Yakovenko.

Selon les enquêteurs, un agent neurotoxique d'origine russe a été utilisé contre Sergueï Skripal et sa fille, qui se trouvent toujours dans un état critique.

Alors que les investigations se poursuivent, voilà qu'une autre affaire de meurtre sème le trouble. Un exilé russe, ex-associé de l'homme d'affaires Boris Berezovsky, a été retrouvé mort dans son appartement londonien.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Lavrov : "Londres a sciemment choisi de saper les relations russo-britanniques"

Les diplomates russes et leurs familles clament leur innocence à leur arrivée à Moscou

Affaire Skripal : vers une confrontation Est-Ouest