DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réélection de Poutine : ce que disent les observateurs

Vous lisez:

Réélection de Poutine : ce que disent les observateurs

Réélection de Poutine : ce que disent les observateurs
Taille du texte Aa Aa

Les observateurs de l'OSCE ont beau faire preuve de beaucoup de diplomatie, ils ont listé les zones d'ombre de l'élection présidentielle russe : des irrégularités de procédure concernant le caractère secret du vote ou la transparence du décompte, mais surtout une campagne partiale et une mise à l'écart de nombreux concurrents.

"Bien sûr, il y a eu des violations, explique au micro d'Euronews Jan Petersen, le chef d'une des deux missions de l'OSCE en Russie. Nous avons assisté à des bourrages d'urnes dans sept villes, mais de manière générale et techniquement parlant, nous disons que le jour du vote, l'élection s'est plutôt bien déroulée. Ce qui ne nous empêche pas de souligner dans notre rapport les problèmes qu'il y a eu concernant l'enregistrement des candidats et le manque d'équité dans la couverture médiatique, des éléments très importants."

Le parti pris de la plupart des médias en faveur de Poutine a clairement influencé le vote selon l'ONG russe "Golos", qui dit avoir elle-même subi des pressions.

"Ces résultats ont été obtenus à l'issue d'une campagne électorale non libre, inéquitable et sans concurrence, déclare Grigory Melkonyants, le co-président de cette association d'observateurs. Nous ne pouvons pas affirmer que le choix des votants ai été le résultat d'une campagne électorale libre."