Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

San Francisco interdit la vente de fourrures

San Francisco interdit la vente de fourrures
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Acheter un manteau de fourrure neuf à San Francisco, vous pouvez oublier. La ville californienne a voté l'interdiction de la vente de fourrures, devenant la plus grande ville américaine à adopter une telle mesure.

Les associations de défense des animaux applaudissent cette disposition, portée par Katy Tang, membre du conseil de surveillance de la ville :

"On ne peut ignorer cette réalité, dit-elle, 50 millions d'animaux sont assassinés de manière horrible chaque année pour que nous ayons l'air à la mode".

A partir du 1er janvier prochain, l'interdiction va transformer le commerce de cuir de Benjamin Lin.

"Vendre des fourrures neuves, c'est 40 % de mon travail, alors c'est ce que je vais perdre en chiffre d'affaires."

Plusieurs marques de haute couture renoncent à la fourrure, Versace et Furla sont les deux dernières en date, emboîtant le pas à Armani, Calvin Klein, Hugo Boss, Ralph Lauren, Michael Kors ou encore Gucci.

En Europe cinq pays interdisent les fermes animalières destinées à l'industrie de la fourrure, la République Tchèque, l'Autriche, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la Suisse.