DERNIERE MINUTE

La politique migratoire au centre du sommet UE-Turquie

Le président turc et le Premier ministre bulgare
Le président turc et le Premier ministre bulgare -
Tous droits réservés
Reuters
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La Bulgarie accueille à Varna le sommet entre l'Union européenne et la Turquie. Cette rencontre entre les présidents du Conseil européen, de la Commission européenne et de la Turquie se déroule dans un climat de tension politique. Pour Sofia, qui assure la présidence semestrielle de l'Union, il s'agit d'un rendez-vous majeur.

Ankara est un partenaire incontournable en matière de politique migratoire. Pour ménager son voisin les autorités bulgares ont ainsi décidé par le passé l'extradition d'opposants turcs. L’affaire a provoqué une vive polémique. Pour l’analyste politique de la Nouvelle université bulgare, Antony Todorov, "_ce que le gouvernement bulgare a fait à propos de ces dissidents politiques est contraire à toutes les valeurs européennes _".

La Bulgarie partage une frontière de 260 km avec la Turquie. Or Ankara a déjà menacé les Européens de ne plus contrôler les flux de migrants qui passent par son territoire. Dans ce contexte l'Union propose de débloquer une aide supplémentaire de trois milliards d'euros. Mais au-delà de la question migratoire les deux partenaires ont d'autres intérêts en commun à commencer par la lutte contre le terrorisme, la sécurité ou encore les enjeux énergétiques.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.