DERNIERE MINUTE

Athènes se tourne vers l’UE face à la Turquie

Athènes se tourne vers l’UE face à la Turquie
Tous droits réservés
Reuters
Taille du texte Aa Aa

La Grèce demande l'aide de l'Union européenne, de l'Otan et de l’ONU pour convaincre les autorités turques de libérer deux soldats grecs. Ils sont actuellement poursuivis pour espionnage après avoir traversé la frontière entre les deux pays. Le ministre grec de la Défense assure qu'ils n'ont fait que quelques mètres en Turquie. "La Turquie est membre de l'Otan et donc nous sommes alliés au sein de l'Otan et ce genre d'incident doit se régler de façon pacifique et après des négociations", souligne Panos Kammenos. Il a expliqué l’affaire devant ses homologues de l'Union. La cheffe de la diplomatie européenne a d’ailleurs exprimé sa solidarité avec Athènes. Federica Mogherini espère "voir une solution rapide et positive".

Le sommet entre l'Union européenne et la Turquie prévu le 26 mars en Bulgarie est toujours à l'ordre du jour. Le président du Conseil européen estime qu'il se tiendra à condition que la Turquie mette un terme à ses provocations sur la zone économique exclusive de Chypre et en mer Egée. Selon des sources diplomatiques européennes les canaux de communication avec Ankara sont toujours ouverts mais les discussions ne sont "pas toujours faciles".

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.