DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Judo - Grand Prix de Tbilissi : 5 médailles d'or pour les Françaises

Vous lisez:

Judo - Grand Prix de Tbilissi : 5 médailles d'or pour les Françaises

Judo - Grand Prix de Tbilissi : 5 médailles d'or pour les Françaises
Taille du texte Aa Aa

Troisième et dernier jour du Grand Prix de Tbilissi, où les Françaises ont de nouveau brillé sur le tatami.

Audrey Tcheuméo et Romane Dicko ont respectivement remporté les catégories des moins et des plus de 78 kg. Deux victoires qui s'ajoutent à celles d'Amandine Buchard (-52 kg), de Clarisse Agbegnenou (-67kg) et de Marie-Ève Gahié (-70kg).

Grand Prix of Tbilissi #JudoTbilissi2018 ?

Une publication partagée par Romane Dicko (@romane_dck) le

Romane Dicko a tout simplement déjoué tous les pronostics en proposant une incroyable performance. Dans la catégorie des plus de 78 kilos, la 134ème mondiale a dominé la championne d'Europe en titre, la Biélorusse Marina Slutskaya. De la première à la dernière minute, Dicko a mis la pression sur son adversaire, la poussant à la faute jusqu'à obtenir la victoire. A à peine 18 ans, elle remporte ainsi sa première médaille en Grand Prix.

"Je crois que je ne réalise pas encore que j'ai gagné la médaille d'or. Peut-être demain à l'hôtel... Je suis très heureuse. Quand mon père est avec moi, comme aujourd'hui, je me sens mieux car je sais qu'il y a quelqu'un pour moi si je suis triste ou tourmentée. Je sais qu'il est là", a-t-elle déclaré.

A l'inverse de Romane Dicko, Audrey Tcheuméo était de son côté favorite dans la catégorie des moins de 78 kilos. La championne du monde 2011 a assuré son rang, grâce à une victoire implacable en finale face à l'Ukrainienne Anastasiya Turchyn. Et de 5 médailles d'or pour les Françaises.

Tushishvili, le géant géorgien en or

La pression était sur les épaules de Guram Tushishvili chez les poids lourds. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le géant géorgien n'a pas déçu ses supporters.

Après un magnifique o-soto-gari pour commencer sa journée, Tushishvili a une fois de plus démontré qu'il était l'un des judokas les plus athlétique de sa catégorie. Utilisant notamment la technique de protection du tsuri-komi-goshi pour accéder à la finale.

Il est alors opposé à Javad Mahjoub qui avait pris l'ascendant sur la première partie du combat, mais l'Iranien n'a pas pu contenir bien longtemps la hargne de son adversaire. Le champion d'Europe peut savourer sa victoire à domicile, sous les cris de joie du public...

"Je savais que ma finale allait être très compliquée, car je connais bien mon adversaire. Ce n'est pas la première fois qu'on se rencontre. Il est très fort, c'est pour ca que la finale était aussi serrée. Et je dois le dire : la foule a été d'un soutien précieux et je veux remercier les Géorgiens d'avoir créé une ambiance aussi incroyable. Je vais encore mieux me préparer pour la prochaine fois et je tacherai de faire moins d'erreurs", a assuré le champion géorgien.

En moins de 100 kilos chez les hommes, Peter Palchnik remporte l'or avec panache par ippon, obtenu sur un superbe o-soto-gari. Une belle victoire pour l'Israélien qui décroche ainsi son second titre en Grand Prix et sa troisième médaille sur World Tour.