DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise en Arménie : le leader de l'opposition arrêté

Vous lisez :

Crise en Arménie : le leader de l'opposition arrêté

Crise en Arménie : le leader de l'opposition arrêté
Taille du texte Aa Aa

La crise en Arménie a franchi une nouvelle étape ce dimanche avec l'arrestation de Nikol Pachinian, fer de lance du mouvement de contestation contre l'ex-président Serge Sarkissian, récemment élu au poste de Premier ministre.

Interpellé avec deux autres députés de l'opposition, Nikol Pachinian est poursuivi par le parquet arménien pour avoir violé de manière répétitive les lois sur les manifestations, en organisant des défilés et des meetings illégaux et en bloquant des routes.

Conséquence, des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants.

Ces arrestations interviennent après qu'une tentative de dialogue a tourné court entre le leader de l'opposition et le Premier ministre. Devant les caméras de télévision, Serge Sarkissian a rapidement quitté la salle, alors que son interlocuteur réclamait sa démission.

Après deux mandats présidentiels, Serge Sarkissian vient d'être élu par le Parlement au poste de Premier ministre, déclenchant la colère de l'opposition qui l'accuse de confisquer le pouvoir.

Depuis dix jours, les manifestations se multiplient en Arménie. Elles ont réuni jusqu'à 40.000 personnes mardi dernier à Erevan, soit le plus grand rassemblement organisé par l'opposition ces dernières années dans ce petit pays du Caucase.

Ce dimanche encore, de nombreux manifestants ont été arrêtés par la police.

La délégation de l'Union européenne en Arménie a exprimé sa "préoccupation" face à cette crise.