DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Séoul fait taire ses hauts-parleurs de propagande à la frontière

Vous lisez :

Séoul fait taire ses hauts-parleurs de propagande à la frontière

Séoul fait taire ses hauts-parleurs de propagande à la frontière
Taille du texte Aa Aa

Séoul a fait taire lundi les haut-parleurs géants qui diffusent des messages de propagande aux soldats nord-coréens déployés à la frontière, un geste de conciliation avant le sommet inter-coréen de vendredi. "A compter d'aujourd'hui, nous avons arrêté les diffusions par haut-parleur afin d'apaiser les tensions militaires et créer un climat de paix (...) avant le sommet inter-coréen 2018", a dit le ministère sud-coréen de la Défense dans un communiqué.

La Corée du Nord a annoncé ce week-end qu'elle ne mènerait plus d'essais nucléaires ou de tirs de missiles à longue portée, ce que le président sud-coréen Moon Jae-in a salué comme "u_ne décision importante dans le sens de la dénucléarisation totale de la péninsule coréenne"._

En dépit de la remarquable détente qui s'est amorcée entre les deux Corées depuis le début de l'année, le président américain Donald Trump a mis en garde contre tout excès d'optimisme.

"La route est longue avant une conclusion sur la Corée du Nord, ça va peut-être marcher, ou pas - l'avenir le dira", a écrit dimanche soir sur Twitter M. Trump, qui est censé rencontrer lui aussi dans les prochaines semaines le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un pour un sommet historique.

Les deux voisins sont toujours techniquement en guerre car le conflit s'est achevé sur un armistice et non un traité de paix. Des dizaines de milliers de soldats sont déployés dans la DMZ, hérissée de champs de mine et de miradors.